Trésors et curiosités

Les collections patrimoniales havraises se sont parfois enrichies de documents remarquables qui ne sont en rien liés au Havre. La réserve précieuse de la Bibliothèque municipale conserve ainsi des manuscrits médiévaux, provenant principalement de l'abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle. Parfois, c’est au hasard d’un don généreux qu’une pièce exceptionnelle et lointaine entre dans les collections, comme ce rouleau magique éthiopien.

Découvrez ici six documents remarquables. Pour aller plus loin, rendez-vous sur la page des Trésors décryptés.

Le Missel plénier à l'usage de Rouen

Le Missel plénier à l’usage de Rouen

Les missels sont de précieux témoins de la vie religieuse. Ces ouvrages liturgiques, qui rassemblent textes et prières, permettent au prêtre qui sert à l’autel de célébrer la messe. Grâce au travail du copiste et aux enlumineurs, ils peuvent devenir de véritables œuvres d’art. Le Liber missarum secundum usum rothomagensem de la Bibliothèque du Havre en est une belle illustration.

Manuscrit éthiopien, dit ""rouleau magique"", de Gabra Libanos

Manuscrit éthiopien, dit "rouleau magique", de Gabra Libanos

Si les collections de la bibliothèque Armand Salacrou sont largement composées de pièces havraises et normandes, s’y trouvent aussi des documents de provenances inhabituelles, comme ce rouleau magique éthiopien. Celui-ci s’inscrit dans une longue histoire médicale, ancrée à la fois dans la religion chrétienne et les croyances locales.

La Chronique majeure de Fontenelle

La Chronique majeure de Fontenelle

La Chronique majeure de Fontenelle est le manuscrit monastique le plus ancien de la Bibliothèque municipale du Havre, mais aussi la plus vieille des gesta, ces textes consacrés à l’histoire d’une abbaye. Pour Wilhem Levison qui a travaillé sur ce genre littéraire, c’est « la plus ancienne histoire monastique de l’occident ». Ce manuscrit est donc un trésor à double titre pour la Bibliothèque municipale du Havre.

L’atlas nautique ou portulan du Havre

L’atlas nautique ou portulan du Havre

Ces cartes manuscrites sur parchemin sillonnées de lignes noires, rouges et vertes jaillissant de roses des vents, sont immédiatement reconnaissables. Ce sont des cartes portulans, mot dérivé de l'italien portolano qui désigne un livre d’instructions nautiques.

Les marines havraises du photographe Gustave Le Gray (1856)

Les marines havraises du photographe Gustave Le Gray (1856)

Les marines havraises de Gustave Le Gray documentent aussi bien les débuts de la photographie que le port de François Ier. Remarquables par leur qualité esthétique, ces vues, prises en 1856, sont emblématiques de l’art de ce pionnier. En photographiant la mer, Le Gray relève aussi un double défi technique : capter le mouvement et le contraste.

Histoire de la vie d’A.F. Roessler

Histoire de la vie d’A.F. Roessler

Un journal personnel n’a généralement pas vocation à être vu par d’autres yeux que ceux de son auteur. La Bibliothèque municipale permet pourtant de découvrir les cahiers du jeune Amandus Roessler qui, de 1859 à 1867, relate son quotidien et ses promenades historiques dans la ville du Havre et ses environs, faisant ainsi de ses cahiers une précieuse source d’informations.

Liber missarum secundum usum rothomagensem studiose compositus, Jean Plenus amoris, [vers 1450], Le Havre, Bibliothèque municipale, Ms 325